"Accepter sur une période prolongée des cadeaux représentant de grosses sommes, ce n'est pas être à la hauteur des standards" d'une personnalité censée donner l'exemple", a dit dans un discours à Tel-Aviv le ministre de l'Education Naftali Bennett, chef du parti Foyer juif, l'un des piliers de la coalition gouvernementale. Mais "nous sommes dans un Etat de droit, et le Premier ministre reste présumé innocent. C'est pourquoi j'ai décidé d'attendre", a-t-il ajouté. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a de son côté affirmé mercredi que la coalition sur laquelle repose son gouvernement était "stable", malgré la menace d'inculpation pour corruption pesant sur lui. (Belga)

"Accepter sur une période prolongée des cadeaux représentant de grosses sommes, ce n'est pas être à la hauteur des standards" d'une personnalité censée donner l'exemple", a dit dans un discours à Tel-Aviv le ministre de l'Education Naftali Bennett, chef du parti Foyer juif, l'un des piliers de la coalition gouvernementale. Mais "nous sommes dans un Etat de droit, et le Premier ministre reste présumé innocent. C'est pourquoi j'ai décidé d'attendre", a-t-il ajouté. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a de son côté affirmé mercredi que la coalition sur laquelle repose son gouvernement était "stable", malgré la menace d'inculpation pour corruption pesant sur lui. (Belga)