Les enseignants de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont été absents 1.070.893 jours durant l'année scolaire 2014-2015.

La première cause d'absence est liée à la médecine générale (385.471 jours). Mais dans un tiers des cas (357.810 jours), ces absences étaient liées à des problèmes psychologiques ou psychiatriques, le burn-out en premier lieu, relève La Dernière Heure.

Viennent ensuite les absences liées à des pathologies relevant de l'ossature (91.232 jours) et de l'otorhinolaryngologie (60.153).

Le Hainaut est la province la plus touchée.

Les enseignants de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont été absents 1.070.893 jours durant l'année scolaire 2014-2015. La première cause d'absence est liée à la médecine générale (385.471 jours). Mais dans un tiers des cas (357.810 jours), ces absences étaient liées à des problèmes psychologiques ou psychiatriques, le burn-out en premier lieu, relève La Dernière Heure. Viennent ensuite les absences liées à des pathologies relevant de l'ossature (91.232 jours) et de l'otorhinolaryngologie (60.153). Le Hainaut est la province la plus touchée.