L'homme, âgé d'une vingtaine d'années, est décédé à son arrivée au centre hospitalier de Calais, a précisé la préfecture. Une enquête a été ouverte. Il a été percuté par une voiture en début d'après-midi, alors que le trafic sur l'autoroute redevenait fluide, après la formation d'une longue file de camions en attente de passage en Angleterre, mise à profit par des dizaines de migrants pour tenter de monter à bord, a précisé le directeur de cabinet du préfet, Emmanuel Cayron. "La police est intervenue toute la matinée pour protéger l'autoroute, repoussant plus de 500 tentatives d'intrusion", a-t-il détaillé. Les policiers ont à plusieurs reprises fait usage de gaz lacrymogènes, le long d'une file de camions atteignant jusqu'à 1 km, a constaté un photographe de l'AFP. Le trafic de poids-lourds vers la Grande-Bretagne "est actuellement très important car il y a une anticipation du Brexit de la part des entreprises anglaises", a expliqué M. Cayron. Le 27 octobre, quatre membres d'une même famille kurde iranienne étaient morts dans le naufrage dans la Manche du bateau au bord duquel ils tentaient de gagner les côtes anglaises, leur plus jeune enfant étant porté disparu avec deux autres passagers. (Belga)

L'homme, âgé d'une vingtaine d'années, est décédé à son arrivée au centre hospitalier de Calais, a précisé la préfecture. Une enquête a été ouverte. Il a été percuté par une voiture en début d'après-midi, alors que le trafic sur l'autoroute redevenait fluide, après la formation d'une longue file de camions en attente de passage en Angleterre, mise à profit par des dizaines de migrants pour tenter de monter à bord, a précisé le directeur de cabinet du préfet, Emmanuel Cayron. "La police est intervenue toute la matinée pour protéger l'autoroute, repoussant plus de 500 tentatives d'intrusion", a-t-il détaillé. Les policiers ont à plusieurs reprises fait usage de gaz lacrymogènes, le long d'une file de camions atteignant jusqu'à 1 km, a constaté un photographe de l'AFP. Le trafic de poids-lourds vers la Grande-Bretagne "est actuellement très important car il y a une anticipation du Brexit de la part des entreprises anglaises", a expliqué M. Cayron. Le 27 octobre, quatre membres d'une même famille kurde iranienne étaient morts dans le naufrage dans la Manche du bateau au bord duquel ils tentaient de gagner les côtes anglaises, leur plus jeune enfant étant porté disparu avec deux autres passagers. (Belga)