L'accident a fait au moins 95 morts, dont 85 ont été identifiées, et 14 personnes sont encore portées manquantes au 20e jour des recherches, a précisé la maire du comté de Miami-Dade, Daniella Levine Cava. "Nous avons discuté de ce qui pourrait ou devrait arriver sur ce site" à la fin des opérations de déblaiement et de la procédure judiciaire en cours, a-t-elle affirmé lors d'une point-presse. "Nous avons commencé à parler du fait que nous avons absolument besoin d'un mémorial", a-t-elle expliqué. Il reste à déterminer le lieu exact de ce lieu de mémoire et s'il comprendra tout ou seulement une partie du site de la catastrophe, a ajouté Mme Levine Cava. Une pétition en ligne sur le site Change.org avait rassemblé mardi près de 1.240 signatures pour que le périmètre de l'immeuble écroulé "reste un mémorial", estimant que l'accident "a fait beaucoup de morts et (que) l'on doit se rappeler de chaque mort et disparu". Mais certains résidents veulent qu'un immeuble soit reconstruit sur les lieux, a souligné Charles Burkett, le maire de la petite ville de 6.000 habitants située au nord de Miami. "Certaines familles veulent revenir y vivre, elles veulent qu'on reconstruise l'immeuble sur une partie du site et reconnaissent qu'une partie est un lieu saint", a-t-il expliqué. Le Champlain Towers South, immeuble de 12 étages construit sur le front de mer, s'est partiellement écroulé le 24 juin dans la nuit pour une raison encore inconnue. Les premiers éléments de l'enquête ont laissé toutefois apparaître que la structure du bâtiment semblait par endroits dégradée. Le reste du bâtiment avait été évacué lors de l'accident et a fait l'objet d'une démolition contrôlée le 4 juillet, les autorités estimant que son instabilité mettait en danger les équipes de secours. (Belga)

L'accident a fait au moins 95 morts, dont 85 ont été identifiées, et 14 personnes sont encore portées manquantes au 20e jour des recherches, a précisé la maire du comté de Miami-Dade, Daniella Levine Cava. "Nous avons discuté de ce qui pourrait ou devrait arriver sur ce site" à la fin des opérations de déblaiement et de la procédure judiciaire en cours, a-t-elle affirmé lors d'une point-presse. "Nous avons commencé à parler du fait que nous avons absolument besoin d'un mémorial", a-t-elle expliqué. Il reste à déterminer le lieu exact de ce lieu de mémoire et s'il comprendra tout ou seulement une partie du site de la catastrophe, a ajouté Mme Levine Cava. Une pétition en ligne sur le site Change.org avait rassemblé mardi près de 1.240 signatures pour que le périmètre de l'immeuble écroulé "reste un mémorial", estimant que l'accident "a fait beaucoup de morts et (que) l'on doit se rappeler de chaque mort et disparu". Mais certains résidents veulent qu'un immeuble soit reconstruit sur les lieux, a souligné Charles Burkett, le maire de la petite ville de 6.000 habitants située au nord de Miami. "Certaines familles veulent revenir y vivre, elles veulent qu'on reconstruise l'immeuble sur une partie du site et reconnaissent qu'une partie est un lieu saint", a-t-il expliqué. Le Champlain Towers South, immeuble de 12 étages construit sur le front de mer, s'est partiellement écroulé le 24 juin dans la nuit pour une raison encore inconnue. Les premiers éléments de l'enquête ont laissé toutefois apparaître que la structure du bâtiment semblait par endroits dégradée. Le reste du bâtiment avait été évacué lors de l'accident et a fait l'objet d'une démolition contrôlée le 4 juillet, les autorités estimant que son instabilité mettait en danger les équipes de secours. (Belga)