Les services de secours de Wallonie picarde ont été alertés lundi soir, vers 22h45, qu'un incendie s'était déclaré dans un immeuble à appartements situé le long de la rue de Brantignies à Ath. Venant des casernes de Beloeil et d'Ath, une auto-échelle, deux autopompes et un véhicule de commandement ont été dépêchés sur les lieux. Le feu avait pris dans un bâtiment composé d'un rez-de-chaussée et de deux étages, un immeuble aménagé en kots. A l'arrivée des premiers secours, les occupants des six logements avaient pu quitter l'immeuble. On ne déplore aucun blessé. "L'incendie est sous contrôle. Le kot qui était en feu a été entièrement détruit. Ce sont des lingettes posées sur un radiateur-convecteur qui sont à l'origine de l'incendie. Suite aux dégagements de fumée, les autres logements ne peuvent pas être occupés actuellement", expliquait vers 23h00 le capitaine Eric Stasik qui a dirigé l'intervention. Les pompiers procèdent à divers contrôles, dont une vérification du taux de CO (monoxyde de carbone) dans les logements, avant de quitter les lieux. On ignore pour le moment si les différents locataires pourront rejoindre leur logement cette nuit. (Belga)

Les services de secours de Wallonie picarde ont été alertés lundi soir, vers 22h45, qu'un incendie s'était déclaré dans un immeuble à appartements situé le long de la rue de Brantignies à Ath. Venant des casernes de Beloeil et d'Ath, une auto-échelle, deux autopompes et un véhicule de commandement ont été dépêchés sur les lieux. Le feu avait pris dans un bâtiment composé d'un rez-de-chaussée et de deux étages, un immeuble aménagé en kots. A l'arrivée des premiers secours, les occupants des six logements avaient pu quitter l'immeuble. On ne déplore aucun blessé. "L'incendie est sous contrôle. Le kot qui était en feu a été entièrement détruit. Ce sont des lingettes posées sur un radiateur-convecteur qui sont à l'origine de l'incendie. Suite aux dégagements de fumée, les autres logements ne peuvent pas être occupés actuellement", expliquait vers 23h00 le capitaine Eric Stasik qui a dirigé l'intervention. Les pompiers procèdent à divers contrôles, dont une vérification du taux de CO (monoxyde de carbone) dans les logements, avant de quitter les lieux. On ignore pour le moment si les différents locataires pourront rejoindre leur logement cette nuit. (Belga)