"Concernant l'accident mortel impliquant un jeune roulant sur un scooter et un véhicule de police de la zone Bruxelles-Midi, le 10 avril 2020 à Anderlecht, le parquet a requis un juge d'instruction pour enquêter du chef d'homicide involontaire (accident de roulage)", a indiqué le parquet de Bruxelles, mardi en début d'après-midi. Lundi, l'avocat de la famille de la victime de cet accident, Me Alexis Deswaef, avait contacté le parquet pour lui demander de désigner un magistrat instructeur. "Un juge d'instruction doit être désigné, qui est un juge indépendant pouvant instruire à charge et à décharge. Dans ces circonstances concernant la mort d'un jeune impliquant des policiers, il faut que ce soit un juge d'instruction qui mène l'enquête en toute indépendance", avait déclaré Me Deswaef. L'avocat estime aussi que le juge d'instruction désormais nommé doit préférer confier l'enquête au Comité P afin d'éviter que des collègues des policiers impliqués dans l'accident ne doivent mener les investigations. (Belga)

"Concernant l'accident mortel impliquant un jeune roulant sur un scooter et un véhicule de police de la zone Bruxelles-Midi, le 10 avril 2020 à Anderlecht, le parquet a requis un juge d'instruction pour enquêter du chef d'homicide involontaire (accident de roulage)", a indiqué le parquet de Bruxelles, mardi en début d'après-midi. Lundi, l'avocat de la famille de la victime de cet accident, Me Alexis Deswaef, avait contacté le parquet pour lui demander de désigner un magistrat instructeur. "Un juge d'instruction doit être désigné, qui est un juge indépendant pouvant instruire à charge et à décharge. Dans ces circonstances concernant la mort d'un jeune impliquant des policiers, il faut que ce soit un juge d'instruction qui mène l'enquête en toute indépendance", avait déclaré Me Deswaef. L'avocat estime aussi que le juge d'instruction désormais nommé doit préférer confier l'enquête au Comité P afin d'éviter que des collègues des policiers impliqués dans l'accident ne doivent mener les investigations. (Belga)