"Nous ne savons pas encore" ce qu'il s'est passé, a déclaré un porte-parole de la Metropolitan Police. Sur Twitter, celle-ci a toutefois appelé les personnes se trouvant sur Oxford Street, une artère commerçante très fréquentée en ce jour de "Black Friday" (Vendredi Noir"), à se réfugier "dans un immeuble". Une autre station de métro, celle de Bond Street, a également été fermée, a annoncé la police des transports. "La police a répondu à l'incident comme s'il était terroriste", selon un communiqué diffusé après la fermeture de deux stations de métro. La Régie des transports londonienne (TfL) a évoqué un "incident voyageur". Des policiers armés se dirigeaient vers la station d'Oxford Circus. (Belga)

"Nous ne savons pas encore" ce qu'il s'est passé, a déclaré un porte-parole de la Metropolitan Police. Sur Twitter, celle-ci a toutefois appelé les personnes se trouvant sur Oxford Street, une artère commerçante très fréquentée en ce jour de "Black Friday" (Vendredi Noir"), à se réfugier "dans un immeuble". Une autre station de métro, celle de Bond Street, a également été fermée, a annoncé la police des transports. "La police a répondu à l'incident comme s'il était terroriste", selon un communiqué diffusé après la fermeture de deux stations de métro. La Régie des transports londonienne (TfL) a évoqué un "incident voyageur". Des policiers armés se dirigeaient vers la station d'Oxford Circus. (Belga)