Cette décision prévoyait des remboursements mensuels de 476 euros. Prise récemment, elle avait été fortement critiquée. Le directeur financier de la Ville de Charleroi est seul compétent pour ce genre de décisions. Il compte mandater désormais un huissier de justice qui analysera la solvabilité de l'ancien échevin. (Belga)