Les images d'un homme au visage ensanglanté qui frappait une femme étaient diffusées en direct sur les réseaux. Elles ont été supprimées depuis. Le parquet a ouvert une enquête. L'homme a été emmené au poste de police. (Belga)