La bourgmestre de Molenbeek Françoise Schepmans a indiqué à Sudpresse qu'un "homme a été abattu par un autre homme d'une balle dans la tête", écrit la rédaction de ce média, qui précise que les deux individus seraient liés à un trafic de stupéfiants. La police locale, contactée par Belga, n'a pas pu confirmer en soirée qu'il s'agissait d'un règlement de comptes. "Je peux seulement confirmer, pour le moment, qu'un homme a été abattu et est décédé devant la station de métro Beekkant", indique un porte-parole de la zone Bruxelles-Ouest. Peu après 22h00, la Stib avait déjà indiqué que l'arrêt Beekkant n'était plus desservi par les rames de métro, sur ordre de police, et que la situation resterait semblable pour une "longue durée". A 22h30, la société des transports publics bruxellois à ensuite annoncé via Twitter que la station avait intégralement été fermée, sur ordre de police toujours. Un périmètre a été installé et le laboratoire du parquet de Bruxelles est descendu sur place pour examiner le cadavre et le lieu des faits. (Belga)

La bourgmestre de Molenbeek Françoise Schepmans a indiqué à Sudpresse qu'un "homme a été abattu par un autre homme d'une balle dans la tête", écrit la rédaction de ce média, qui précise que les deux individus seraient liés à un trafic de stupéfiants. La police locale, contactée par Belga, n'a pas pu confirmer en soirée qu'il s'agissait d'un règlement de comptes. "Je peux seulement confirmer, pour le moment, qu'un homme a été abattu et est décédé devant la station de métro Beekkant", indique un porte-parole de la zone Bruxelles-Ouest. Peu après 22h00, la Stib avait déjà indiqué que l'arrêt Beekkant n'était plus desservi par les rames de métro, sur ordre de police, et que la situation resterait semblable pour une "longue durée". A 22h30, la société des transports publics bruxellois à ensuite annoncé via Twitter que la station avait intégralement été fermée, sur ordre de police toujours. Un périmètre a été installé et le laboratoire du parquet de Bruxelles est descendu sur place pour examiner le cadavre et le lieu des faits. (Belga)