Samedi matin, l'armée israélienne a affirmé avoir intercepté dans la nuit un drone lancé de Syrie et présenté comme iranien, et entrepris des raids aériens en représailles. Aucun drone n'a pénétré dans "l'espace aérien de la Palestine occupée", a affirmé ce commandement conjoint pour les opérations en Syrie, dénonçant des "mensonges" de l'Etat hébreu. A la suite de ces raids, l'avion de combat F16 israélien s'est écrasé en Israël, après avoir essuyé des tirs de la défense anti-aérienne syrienne. Les deux pilotes se sont éjectés et ont été récupérés et hospitalisés, a dit l'armée. L'un d'eux est dans un état grave. L'engin est tombé dans le nord du territoire israélien, mais un porte-parole de l'armée n'a pas précisé si l'appareil avait été effectivement touché par les tirs antiaériens ou s'il était tombé à la suite d'un incident technique. (Belga)

Samedi matin, l'armée israélienne a affirmé avoir intercepté dans la nuit un drone lancé de Syrie et présenté comme iranien, et entrepris des raids aériens en représailles. Aucun drone n'a pénétré dans "l'espace aérien de la Palestine occupée", a affirmé ce commandement conjoint pour les opérations en Syrie, dénonçant des "mensonges" de l'Etat hébreu. A la suite de ces raids, l'avion de combat F16 israélien s'est écrasé en Israël, après avoir essuyé des tirs de la défense anti-aérienne syrienne. Les deux pilotes se sont éjectés et ont été récupérés et hospitalisés, a dit l'armée. L'un d'eux est dans un état grave. L'engin est tombé dans le nord du territoire israélien, mais un porte-parole de l'armée n'a pas précisé si l'appareil avait été effectivement touché par les tirs antiaériens ou s'il était tombé à la suite d'un incident technique. (Belga)