Le groupe de travail est composé de représentants du Conseil supérieur de la santé, de l'Agence des médicaments, de l'administration de la santé et du "Comité scientifique coronavirus" qui épaule le gouvernement. Ensemble, ils doivent préparer une recommandation sur l'utilisation des masques, que ce soit par les professionnels de la santé ou les particuliers, leur attribution et les circonstances dans lesquelles ils doivent être portés. Sur la base des conclusions des experts, Sciensano, l'Institut scientifique de santé publique, devra ensuite rédiger pour lundi une recommandation qui devrait uniformiser la réponse des autorités belges. La question devra sans doute faire par après l'objet d'une décision lors du prochain Conseil national de sécurité prévu mercredi. Il y a quelques jours à peine, la ministre fédérale de la Santé Maggie De Block (Open Vld) avait estimé que le port généralisé du masque "n'avait pas de sens scientifiquement". Le rapport attendu lundi devrait lui permettre de changer d'avis, la mesure pouvant être une des clés de voûte d'une stratégie efficace de déconfinement, conclut L'Echo. (Belga)

Le groupe de travail est composé de représentants du Conseil supérieur de la santé, de l'Agence des médicaments, de l'administration de la santé et du "Comité scientifique coronavirus" qui épaule le gouvernement. Ensemble, ils doivent préparer une recommandation sur l'utilisation des masques, que ce soit par les professionnels de la santé ou les particuliers, leur attribution et les circonstances dans lesquelles ils doivent être portés. Sur la base des conclusions des experts, Sciensano, l'Institut scientifique de santé publique, devra ensuite rédiger pour lundi une recommandation qui devrait uniformiser la réponse des autorités belges. La question devra sans doute faire par après l'objet d'une décision lors du prochain Conseil national de sécurité prévu mercredi. Il y a quelques jours à peine, la ministre fédérale de la Santé Maggie De Block (Open Vld) avait estimé que le port généralisé du masque "n'avait pas de sens scientifiquement". Le rapport attendu lundi devrait lui permettre de changer d'avis, la mesure pouvant être une des clés de voûte d'une stratégie efficace de déconfinement, conclut L'Echo. (Belga)