Une telle décision pourrait cependant intervenir dans un second temps, si de nouvelles infections surviennent dans la région frontalière ou en Belgique, indique samedi soir le cabinet du ministre de l'Agriculture Willy Borsus. La fièvre catarrhale des moutons, ou maladie de la langue bleue, se transmet d'une bête à l'autre via la piqure des moucherons culicoides, qui ne prospèrent pas encore dans la période hivernale actuelle. Le foyer découvert en France est de sérotype 8. Si une zone réglementée venait à être imposée en Belgique, cela voudrait dire que les ruminants qui s'y trouvent ne peuvent la quitter qu'après avoir été vaccinés ou avoir démontré via des tests être immunisé et non-contaminé. La vaccination protège l'animal pour au moins un an, et les agriculteurs sont encouragés à vacciner leur cheptel sans attendre la fin de l'hiver, précise le cabinet de Willy Borsus. (Belga)

Une telle décision pourrait cependant intervenir dans un second temps, si de nouvelles infections surviennent dans la région frontalière ou en Belgique, indique samedi soir le cabinet du ministre de l'Agriculture Willy Borsus. La fièvre catarrhale des moutons, ou maladie de la langue bleue, se transmet d'une bête à l'autre via la piqure des moucherons culicoides, qui ne prospèrent pas encore dans la période hivernale actuelle. Le foyer découvert en France est de sérotype 8. Si une zone réglementée venait à être imposée en Belgique, cela voudrait dire que les ruminants qui s'y trouvent ne peuvent la quitter qu'après avoir été vaccinés ou avoir démontré via des tests être immunisé et non-contaminé. La vaccination protège l'animal pour au moins un an, et les agriculteurs sont encouragés à vacciner leur cheptel sans attendre la fin de l'hiver, précise le cabinet de Willy Borsus. (Belga)