Le bourgmestre faisant fonction de Ans a décidé de clôturer prématurément le festival suite à l'admission de trois festivaliers dont les jours de l'un d'eux sont considérés en danger. D'après la police de Ans, quatre jeunes auraient mis des stupéfiants dans les verres des victimes à leur insu. Le service des urgences de la clinique de l'espérance à Montegnée (Liège) s'est rendu compte qu'un nombre anormal de jeunes venant du même endroit présentaient les mêmes symptômes d'intoxication. Le personnel médical a donné l'alerte à la police qui a prévenu le parquet de Liège. Celui-ci a immédiatement prévenu les autorités de la commune qui ont arrêté les festivités à 19h00. Le jeune dont les jours sont en danger est un mineur d'âge. (Belga)

Le bourgmestre faisant fonction de Ans a décidé de clôturer prématurément le festival suite à l'admission de trois festivaliers dont les jours de l'un d'eux sont considérés en danger. D'après la police de Ans, quatre jeunes auraient mis des stupéfiants dans les verres des victimes à leur insu. Le service des urgences de la clinique de l'espérance à Montegnée (Liège) s'est rendu compte qu'un nombre anormal de jeunes venant du même endroit présentaient les mêmes symptômes d'intoxication. Le personnel médical a donné l'alerte à la police qui a prévenu le parquet de Liège. Celui-ci a immédiatement prévenu les autorités de la commune qui ont arrêté les festivités à 19h00. Le jeune dont les jours sont en danger est un mineur d'âge. (Belga)