Cet exercice, baptisé "Black Blade", rassemble au total treize hélicoptères provenant de quatre pays (Belgique, Slovénie, Autriche et Italie), un avion Falcon britannique et quelque 160 membres des forces spéciales, soit quelque 400 personnes au total, a précisé l'AED dans un communiqué. L'objectif de "Black Blade" est d'établir une coopération efficace entre les unités des composantes terrestres et aériennes des différents partenaires de l'UE, a pour sa part indiqué la Défense belge. Cet exercice, le dixième du genre, s'inscrit dans le cadre du programme d'exercices pour hélicoptères ("Helicopter Exercise Programme", HEP) de l'Agence européenne de défense. La base de Florennes sert de base d'attache. Les vols ont lieu quotidiennement de 08h30 à 24h00. Les exercices intégrés pour les équipages d'hélicoptères et les unités des forces terrestres se déroulent principalement dans les zones d'entraînement militaire d'Arlon, Marche-en-Famenne et Elsenborn, dans les zones de vols à basse altitude pour hélicoptères dans les Ardennes et, dans la région entourant la base de Florennes. Dans les zones désignées, les hélicoptères militaires sont autorisés à effectuer des vols à basse altitude. Lors de cet exercice, des hélicoptères armés (de façon simulée) exécutent des missions de reconnaissance. Ils protègent des convois au sol et des hélicoptères de transport. (Belga)

Cet exercice, baptisé "Black Blade", rassemble au total treize hélicoptères provenant de quatre pays (Belgique, Slovénie, Autriche et Italie), un avion Falcon britannique et quelque 160 membres des forces spéciales, soit quelque 400 personnes au total, a précisé l'AED dans un communiqué. L'objectif de "Black Blade" est d'établir une coopération efficace entre les unités des composantes terrestres et aériennes des différents partenaires de l'UE, a pour sa part indiqué la Défense belge. Cet exercice, le dixième du genre, s'inscrit dans le cadre du programme d'exercices pour hélicoptères ("Helicopter Exercise Programme", HEP) de l'Agence européenne de défense. La base de Florennes sert de base d'attache. Les vols ont lieu quotidiennement de 08h30 à 24h00. Les exercices intégrés pour les équipages d'hélicoptères et les unités des forces terrestres se déroulent principalement dans les zones d'entraînement militaire d'Arlon, Marche-en-Famenne et Elsenborn, dans les zones de vols à basse altitude pour hélicoptères dans les Ardennes et, dans la région entourant la base de Florennes. Dans les zones désignées, les hélicoptères militaires sont autorisés à effectuer des vols à basse altitude. Lors de cet exercice, des hélicoptères armés (de façon simulée) exécutent des missions de reconnaissance. Ils protègent des convois au sol et des hélicoptères de transport. (Belga)