La RTBF a annoncé le mois dernier vouloir consacrer plus de 13 millions d'euros à un plan de relance de ces secteurs, touchés par les mesures de confinement. Ce plan #Restart vise tant les émissions radio et télévisées que numériques, pour faire connaître les activités culturelles qui se développent dans les régions. "Aujourd'hui, plus que jamais, nous souhaitons impliquer les professionnels de la culture, favoriser les jeunes maisons de production et donner une vitrine aux comédiens et artistes dans nos programmes", indique-t-on à Reyers. Concrètement, cela se traduira dans les grilles de la RTBF notamment par des diffusions de captations d'événements musicaux et scéniques: Fête de la musique sur La Une, showcases et festivals de musique sur la Deux, Concours Reine Elisabeth sur La Trois entre autres. Les artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles seront par ailleurs mis en avant sur toutes les radios du service public. Côté tourisme, le patrimoine local sera valorisé sur toutes les plateformes de la RTBF. Les Belges seront ainsi invités à redécouvrir leur pays, en visitant villes et villages, en goûtant aux spécialités des différentes régions ou encore en poussant la porte des musées. La RTBF a aussi profité de la conférence de mardi pour tirer le bilan de sa saison 2019-2020, qui a vu la poursuite de la mise en place du plan de transformation visant à faire du service public une entreprise 360° et 100% digitale. "On a connu une saison très forte et on a vu les résultats positifs dès le mois de septembre, encore amplifiés durant la période de confinement", explique Xavier Huberland, directeur général du pôle Médias du service public. "En télévision, on enregistre 1.591.000 téléspectateurs au quotidien, un chiffre en progression de 6% par rapport à la saison précédente, ce qui est assez rare. (...) Et nos audiences ont fait un bon spectaculaire." En radio, "entre septembre et février, on a été leader sur tous les indicateurs. Et une étude spéciale menée durant le confinement montre que nos radios se sont bien comportées durant cette pédiode particulière", renchérit Xavier Huberland, précisant que les derniers résultats des audiences radio du Centre d'Information sur les Médias (CIM) ne sont pas disponibles en raison de la crise sanitaire. Côté digital, "l'évolution a été spectaculaire. On dénombre 431.000 internautes au quotidien sur la moyenne de la saison sur nos plateformes, soit une progression de 52%", relève encore le directeur général du pôle Médias, qui pointe également une importante progression de la RTBF sur les réseaux sociaux. (Belga)

La RTBF a annoncé le mois dernier vouloir consacrer plus de 13 millions d'euros à un plan de relance de ces secteurs, touchés par les mesures de confinement. Ce plan #Restart vise tant les émissions radio et télévisées que numériques, pour faire connaître les activités culturelles qui se développent dans les régions. "Aujourd'hui, plus que jamais, nous souhaitons impliquer les professionnels de la culture, favoriser les jeunes maisons de production et donner une vitrine aux comédiens et artistes dans nos programmes", indique-t-on à Reyers. Concrètement, cela se traduira dans les grilles de la RTBF notamment par des diffusions de captations d'événements musicaux et scéniques: Fête de la musique sur La Une, showcases et festivals de musique sur la Deux, Concours Reine Elisabeth sur La Trois entre autres. Les artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles seront par ailleurs mis en avant sur toutes les radios du service public. Côté tourisme, le patrimoine local sera valorisé sur toutes les plateformes de la RTBF. Les Belges seront ainsi invités à redécouvrir leur pays, en visitant villes et villages, en goûtant aux spécialités des différentes régions ou encore en poussant la porte des musées. La RTBF a aussi profité de la conférence de mardi pour tirer le bilan de sa saison 2019-2020, qui a vu la poursuite de la mise en place du plan de transformation visant à faire du service public une entreprise 360° et 100% digitale. "On a connu une saison très forte et on a vu les résultats positifs dès le mois de septembre, encore amplifiés durant la période de confinement", explique Xavier Huberland, directeur général du pôle Médias du service public. "En télévision, on enregistre 1.591.000 téléspectateurs au quotidien, un chiffre en progression de 6% par rapport à la saison précédente, ce qui est assez rare. (...) Et nos audiences ont fait un bon spectaculaire." En radio, "entre septembre et février, on a été leader sur tous les indicateurs. Et une étude spéciale menée durant le confinement montre que nos radios se sont bien comportées durant cette pédiode particulière", renchérit Xavier Huberland, précisant que les derniers résultats des audiences radio du Centre d'Information sur les Médias (CIM) ne sont pas disponibles en raison de la crise sanitaire. Côté digital, "l'évolution a été spectaculaire. On dénombre 431.000 internautes au quotidien sur la moyenne de la saison sur nos plateformes, soit une progression de 52%", relève encore le directeur général du pôle Médias, qui pointe également une importante progression de la RTBF sur les réseaux sociaux. (Belga)