Un moment d'inattention est à l'origine de la chute. "Il faisait chaud, toutes les fenêtres étaient ouvertes. La maman était dans le fauteuil. Le petit s'est penché et a basculé", a précisé le parquet. Le petit garçon a été emmené à l'hôpital de Dinant avant d'être transféré au CHU de Liège, son traumatisme crânien était trop important. Mercredi soir, ses jours étaient en danger. Le parquet de Namur, qui a demandé à être tenu au courant de l'évolution de l'état de santé de la victime, n'a pas été prévenu d'une dégradation. Les parents de la victime, nés en 1984 et 1985, sont décrits comme de bonnes personnes. "Dans cette affaire, pas d'alcool, de violence, de drogue ou de maltraitance", a conclu le parquet. (Belga)

Un moment d'inattention est à l'origine de la chute. "Il faisait chaud, toutes les fenêtres étaient ouvertes. La maman était dans le fauteuil. Le petit s'est penché et a basculé", a précisé le parquet. Le petit garçon a été emmené à l'hôpital de Dinant avant d'être transféré au CHU de Liège, son traumatisme crânien était trop important. Mercredi soir, ses jours étaient en danger. Le parquet de Namur, qui a demandé à être tenu au courant de l'évolution de l'état de santé de la victime, n'a pas été prévenu d'une dégradation. Les parents de la victime, nés en 1984 et 1985, sont décrits comme de bonnes personnes. "Dans cette affaire, pas d'alcool, de violence, de drogue ou de maltraitance", a conclu le parquet. (Belga)