A peine a-t-il pris la parole que les élus du PS, de Nouveau Verviers, mais également du PTB et d'Ecolo, dans l'opposition, ont brandi un calicot sur lequel on pouvait lire: "Liberté de manifester = liberté fondamentale". L'élu du Parti Populaire a dénoncé la présence de la bourgmestre de Verviers, Muriel Targnion, aux côtés des manifestants "provoquant ainsi une mise en danger grave de la personne de Théo Franken par votre non-assistance préméditée et organisée". Sachant que l'ex-secrétaire d'Etat N-VA était invité à une "conférence littéraire", l'élu PP considère que la bourgmestre aurait dû mettre tout en ?uvre pour assurer la sécurité des lieux et des personnes et qu'elle a participé qui plus est à une manifestation illégale. Il reproche également à la bourgmestre, en sa qualité de présidente de la zone de police, qualité qui lui confère uniquement des prérogatives administratives, de n'avoir donné aucun ordre à la police pour faire cesser les débordements en tout genre. Des débordements "provoqués par l'arrivée de représentants de Nation (groupement d'extrême-droite, NDLR)", a pour sa part affirmé Malik Ben Achour, échevin PS présent le soir des faits. (Belga)

A peine a-t-il pris la parole que les élus du PS, de Nouveau Verviers, mais également du PTB et d'Ecolo, dans l'opposition, ont brandi un calicot sur lequel on pouvait lire: "Liberté de manifester = liberté fondamentale". L'élu du Parti Populaire a dénoncé la présence de la bourgmestre de Verviers, Muriel Targnion, aux côtés des manifestants "provoquant ainsi une mise en danger grave de la personne de Théo Franken par votre non-assistance préméditée et organisée". Sachant que l'ex-secrétaire d'Etat N-VA était invité à une "conférence littéraire", l'élu PP considère que la bourgmestre aurait dû mettre tout en ?uvre pour assurer la sécurité des lieux et des personnes et qu'elle a participé qui plus est à une manifestation illégale. Il reproche également à la bourgmestre, en sa qualité de présidente de la zone de police, qualité qui lui confère uniquement des prérogatives administratives, de n'avoir donné aucun ordre à la police pour faire cesser les débordements en tout genre. Des débordements "provoqués par l'arrivée de représentants de Nation (groupement d'extrême-droite, NDLR)", a pour sa part affirmé Malik Ben Achour, échevin PS présent le soir des faits. (Belga)