C'est la première fois qu'un documentaire est ainsi distingué. Son réalisateur, le commentateur politique conservateur Dinesh D'Souza a également remporté les Razzies du plus mauvais réalisateur, du pire acteur (lui-même) et de la pire actrice. Le block-buster "Batman vs. Superman: Dawn of Justice" est reparti quant à lui avec quatre Razzies à savoir celui de plus mauvais acteur dans un second rôle (Jesse Eisenberg), le plus mauvais duo (Ben Affleck en Henry Cavill), le pire scénario et la pire 'sequel'. Les lauréats, qui se présentent rarement à la cérémonie, reçoivent un trophée consistant en une framboise de la taille d'une balle de golf posée sur une bobine de film Super 8, le tout peint en jaune doré et d'une valeur de 4,79 dollars. (Belga)

C'est la première fois qu'un documentaire est ainsi distingué. Son réalisateur, le commentateur politique conservateur Dinesh D'Souza a également remporté les Razzies du plus mauvais réalisateur, du pire acteur (lui-même) et de la pire actrice. Le block-buster "Batman vs. Superman: Dawn of Justice" est reparti quant à lui avec quatre Razzies à savoir celui de plus mauvais acteur dans un second rôle (Jesse Eisenberg), le plus mauvais duo (Ben Affleck en Henry Cavill), le pire scénario et la pire 'sequel'. Les lauréats, qui se présentent rarement à la cérémonie, reçoivent un trophée consistant en une framboise de la taille d'une balle de golf posée sur une bobine de film Super 8, le tout peint en jaune doré et d'une valeur de 4,79 dollars. (Belga)