Zemmouri, qui a grandi à Anvers, avait été arrêté en 2001 à la frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan. Il avait été livré aux Etats-Unis avant d'être enfermé à Guantánamo. "La Belgique a échangé des informations sur mon client avec les Etats-Unis. C'est inacceptable", a poursuivi l'avocat qui estime que l'Etat belge a fait trop peu pour que Zemmouri puisse quitter Cuba alors qu'on savait qu'il y était torturé. Le comité contre la torture de l'ONU ne peut imposer aucune peine à la Belgique mais son jugement a un impact symbolique important. "Nous citerons ensuite la Belgique devant un tribunal civil et demanderons des dommages et intérêts à hauteur de 50.000 euros pour l'attitude passive du pays", a enfin indiqué l'avocat. (Belga)

Zemmouri, qui a grandi à Anvers, avait été arrêté en 2001 à la frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan. Il avait été livré aux Etats-Unis avant d'être enfermé à Guantánamo. "La Belgique a échangé des informations sur mon client avec les Etats-Unis. C'est inacceptable", a poursuivi l'avocat qui estime que l'Etat belge a fait trop peu pour que Zemmouri puisse quitter Cuba alors qu'on savait qu'il y était torturé. Le comité contre la torture de l'ONU ne peut imposer aucune peine à la Belgique mais son jugement a un impact symbolique important. "Nous citerons ensuite la Belgique devant un tribunal civil et demanderons des dommages et intérêts à hauteur de 50.000 euros pour l'attitude passive du pays", a enfin indiqué l'avocat. (Belga)