Les citoyens ont pu discuter en présence de parlementaires de la cohabitation entre Francophones et Flamands. Améliorer les connaissances linguistiques peut se faire notamment dans l'enseignement ou par exemple en sous-titrant certaines émissions dans les médias. Pour les participants au débat, le Parlement doit pouvoir être un lieu de rencontre des citoyens, qui doivent y être entendus, aussi en dehors des périodes électorales. Les deux partis verts proposent encore d'aller discuter également avec ceux qui ont voté blanc ou pour un parti extrémiste lors des dernières élections du 26 mai. (Belga)