Patrick Harvie, chef des Verts écossais, a demandé à la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon de déclencher une procédure civile dite d'"unexplained wealth order", qui oblige la personne ciblée à révéler les sources d'une richesse inexpliquée. Le député vise l'achat par Donald Trump de golfs dans la région d'Aberdeen (nord-est) et le compté de l'Ayrshire. Devant le Parlement jeudi, il a évoqué des "inquiétudes de longue date au sujet des activités de Trump", notamment un "modèle d'achat et de vente... évoquant le blanchiment d'argent" selon lui. "Le gouvernement écossais a la possibilité de saisir la justice" pour "commencer à avoir des réponses", a-t-il déclaré, "maintenant que Trump va perdre son immunité contre des poursuites aux Etats-Unis, il pourrait finalement avoir à rendre des comptes ici". Trump international Ecosse n'avait pas réagi dans l'immédiat. La procédure en question, surnommée "lois McMafia", a été introduite en 2017 pour lutter contre le blanchiment d'argent. Elle peut donner lieu à la saisie et si nécessaires à la liquidation d'actifs suspects, en particulier immobiliers, dont les propriétaires ne peuvent expliquer le financement. La Première ministre écossaise a répondu qu'il ne revenait pas aux ministres de saisir la justice, qui agit de façon indépendante sur de telles questions. Donald Trump a acheté 567 hectares de terrain dans l'Aberdeenshire en 2006, promettant de construire "les meilleurs parcours de golf du monde" et de créer 6.000 emplois. Sa mère était originaire de l'île de Lewis, au large de la côte ouest de l'Ecosse. Il a acheté le golf de Turnberry en 2014 et possède également un parcours en Irlande. Trump International Golf Club Scotland a publié une perte de plus d'un million de livres sterling pour 2018, après une perte de 1,25 million de livres en 2017. (Belga)

Patrick Harvie, chef des Verts écossais, a demandé à la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon de déclencher une procédure civile dite d'"unexplained wealth order", qui oblige la personne ciblée à révéler les sources d'une richesse inexpliquée. Le député vise l'achat par Donald Trump de golfs dans la région d'Aberdeen (nord-est) et le compté de l'Ayrshire. Devant le Parlement jeudi, il a évoqué des "inquiétudes de longue date au sujet des activités de Trump", notamment un "modèle d'achat et de vente... évoquant le blanchiment d'argent" selon lui. "Le gouvernement écossais a la possibilité de saisir la justice" pour "commencer à avoir des réponses", a-t-il déclaré, "maintenant que Trump va perdre son immunité contre des poursuites aux Etats-Unis, il pourrait finalement avoir à rendre des comptes ici". Trump international Ecosse n'avait pas réagi dans l'immédiat. La procédure en question, surnommée "lois McMafia", a été introduite en 2017 pour lutter contre le blanchiment d'argent. Elle peut donner lieu à la saisie et si nécessaires à la liquidation d'actifs suspects, en particulier immobiliers, dont les propriétaires ne peuvent expliquer le financement. La Première ministre écossaise a répondu qu'il ne revenait pas aux ministres de saisir la justice, qui agit de façon indépendante sur de telles questions. Donald Trump a acheté 567 hectares de terrain dans l'Aberdeenshire en 2006, promettant de construire "les meilleurs parcours de golf du monde" et de créer 6.000 emplois. Sa mère était originaire de l'île de Lewis, au large de la côte ouest de l'Ecosse. Il a acheté le golf de Turnberry en 2014 et possède également un parcours en Irlande. Trump International Golf Club Scotland a publié une perte de plus d'un million de livres sterling pour 2018, après une perte de 1,25 million de livres en 2017. (Belga)