Le député a tenu ses propos, hors micro, alors que Mme Van Cauter répliquait au Premier ministre dans le cadre d'un échange sur les djihadistes belges emprisonnés en Syrie et prenait à partie le Vlaams Belang. La députée Nawal Ben Hamou (PS) a pris la défense de sa collègue, rejointe par le chef de groupe Open Vld, Patrick Dewael. "Un tel comportement ne sied pas à un parlementaire", a déclaré le président de la Chambre, Siegfried Bracke (N-VA), qui a réclamé les excuses de M. Penris. (Belga)