Cette manifestation est le point culminant d'une semaine de mobilisation, entachée de violences, contre les peines de 9 à 13 ans de prison infligées à neuf indépendantistes dont plusieurs membres de l'ancien gouvernement régional destitué après la sécession avortée. (Belga)