Les examens médico-légaux pratiqués sur la dépouille devront permettre de l'identifier formellement et de déterminer les causes de la mort "mais plusieurs éléments laissent à penser qu'il s'agit du corps de Bénédicte Meunier, portée disparue depuis le 29 octobre", explique le procureur de division. La quinquagénaire avait quitté la clinique psychiatrique des Frères Alexiens, où elle séjournait depuis plusieurs mois et n'avait plus donné signe de vie depuis cette date. (Belga)

Les examens médico-légaux pratiqués sur la dépouille devront permettre de l'identifier formellement et de déterminer les causes de la mort "mais plusieurs éléments laissent à penser qu'il s'agit du corps de Bénédicte Meunier, portée disparue depuis le 29 octobre", explique le procureur de division. La quinquagénaire avait quitté la clinique psychiatrique des Frères Alexiens, où elle séjournait depuis plusieurs mois et n'avait plus donné signe de vie depuis cette date. (Belga)