L'enquête révèle que 24% des personnes interrogées vont effectuer un entretien spécial à la veille de l'hiver et que 13% l'ont déjà fait. L'IBSR estime que les conducteurs belges sont bienveillants puisque 52% d'entre eux prennent l'initiative d'installer des pneus hiver sur leurs véhicules et 43% changent directement de pneus lorsque leur garagiste le leur conseille.

Les pneus hiver sont plus populaires en Wallonie (60%) qu'en Flandre (40%) en raison des conditions hivernales. Concernant la pression des pneus, seulement 21% des conducteurs la vérifient tous les mois.

Du côté technique, les amortisseurs et les freins sont des éléments importants. L'IBSR recommande de les vérifier régulièrement. Des amortisseurs usés représentent un danger, car ils peuvent augmenter la distance de freinage.

Un site internet (www.mywintercheck.be) a été lancé dans le cadre de l'action. Les particuliers peuvent y retrouver des conseils sur la sécurité. "Le 'wintercheck' veut aider l'automobiliste à réaliser lui-même un petit diagnostic préalable avant de s'adresser éventuellement à un professionnel", indique le porte-parole de Traxio, Philippe Decrock.

"Si le chauffeur estime que sa voiture a un problème technique, il vaut mieux se rendre dans un garage. Un bilan complet de l'état d'un véhicule coûte environ 25 euros et dure trente minutes", ajoute le porte-parole.

L'enquête révèle que 24% des personnes interrogées vont effectuer un entretien spécial à la veille de l'hiver et que 13% l'ont déjà fait. L'IBSR estime que les conducteurs belges sont bienveillants puisque 52% d'entre eux prennent l'initiative d'installer des pneus hiver sur leurs véhicules et 43% changent directement de pneus lorsque leur garagiste le leur conseille. Les pneus hiver sont plus populaires en Wallonie (60%) qu'en Flandre (40%) en raison des conditions hivernales. Concernant la pression des pneus, seulement 21% des conducteurs la vérifient tous les mois. Du côté technique, les amortisseurs et les freins sont des éléments importants. L'IBSR recommande de les vérifier régulièrement. Des amortisseurs usés représentent un danger, car ils peuvent augmenter la distance de freinage. Un site internet (www.mywintercheck.be) a été lancé dans le cadre de l'action. Les particuliers peuvent y retrouver des conseils sur la sécurité. "Le 'wintercheck' veut aider l'automobiliste à réaliser lui-même un petit diagnostic préalable avant de s'adresser éventuellement à un professionnel", indique le porte-parole de Traxio, Philippe Decrock. "Si le chauffeur estime que sa voiture a un problème technique, il vaut mieux se rendre dans un garage. Un bilan complet de l'état d'un véhicule coûte environ 25 euros et dure trente minutes", ajoute le porte-parole.