Les médecins peuvent se retrouver démunis lorsqu'ils constatent que leurs patients ont été victimes de violences sexuelles. Que doivent-ils faire? Quels conseils prodiguer? Une marche à suivre concrète manquait et un Code de signalement a ainsi été élaboré, précise l'IEFH. Ce code a la forme d'un "schéma de décision", qui explique, étape par étape, comment agir "de manière professionnelle" dans ce genre de situation. Le but est que davantage de prestataires de soins puissent aider les victimes et ne craignent plus d'outrepasser les règles déontologiques en agissant. "Les victimes de violences sexuelles cherchent souvent une oreille attentive en la personne du médecin", souligne Liesbet Stevens, directrice adjointe de l'IEFH, citée dans le communiqué. Le code permet de "trouver un bon équilibre entre les questions et problèmes qui surviennent dans la pratique et la déontologie médicale". Le Code de signalement sera diffusé dans les cabinets médicaux et les hôpitaux. Les auteurs souhaiteraient également qu'il soit intégré dans l'enseignement. (Belga)