Elle visait le quartier général de la police du district de Ali Shin, selon le porte-parole du gouverneur de la province. L'explosion, qui a aussi blessé six policiers, a été si puissante qu'elle a partiellement détruit une madrassa (école religieuse) voisine. Les jeunes étudiants ont été blessés par des éclats de verre. Le procédé rappelle les attaques menées contre les forces de l'ordre par les talibans, qui sont largement présents dans cette province de l'est de l'Afghanistan. Les civils en sont souvent victimes. Ces derniers mois, les violences se sont concentrées autour de l'élection présidentielle. (Belga)