Il est interdit de fumer dans les cafés depuis le 1 juillet et pourtant un café sur cinq ne tient pas compte de cette interdiction. C'est ce que rapportent le Nieuwsblad et le Standaard vendredi.

Jusque fin août les inspecteurs se contentaient de donner des avertissements. Mais depuis le 1 septembre, les amendes sont de rigueur. Les 65 cafés qui n'ont pas respecté l'interdiction en septembre vont devoir payer une amende de 300 euros. Si lors d'un contrôle ultérieur on constate une nouvelle infraction, l'amende s'élèvera à 1500 euros. Plus surprenant, les cafés récalcitrants comptaient parmi sa clientèle un public principalement âgé.

Les clients aussi seront sanctionnés

Les clients qui fument à l'intérieur des cafés recevront eux-aussi une amende. En septembre 36 fumeurs ont reçu une amende de 150 euros.

Lors d'un contrôle au mois de juillet, 97 % des cafés étaient non-fumeurs. En septembre les inspecteurs ont surtout fait des contrôles de nuit. "Beaucoup de tenanciers de café pensent que les contrôleurs ne sortent pas la nuit" .

LeVif.be

Il est interdit de fumer dans les cafés depuis le 1 juillet et pourtant un café sur cinq ne tient pas compte de cette interdiction. C'est ce que rapportent le Nieuwsblad et le Standaard vendredi. Jusque fin août les inspecteurs se contentaient de donner des avertissements. Mais depuis le 1 septembre, les amendes sont de rigueur. Les 65 cafés qui n'ont pas respecté l'interdiction en septembre vont devoir payer une amende de 300 euros. Si lors d'un contrôle ultérieur on constate une nouvelle infraction, l'amende s'élèvera à 1500 euros. Plus surprenant, les cafés récalcitrants comptaient parmi sa clientèle un public principalement âgé. Les clients aussi seront sanctionnés Les clients qui fument à l'intérieur des cafés recevront eux-aussi une amende. En septembre 36 fumeurs ont reçu une amende de 150 euros. Lors d'un contrôle au mois de juillet, 97 % des cafés étaient non-fumeurs. En septembre les inspecteurs ont surtout fait des contrôles de nuit. "Beaucoup de tenanciers de café pensent que les contrôleurs ne sortent pas la nuit" . LeVif.be