Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault et la ministre-présidente de la Sarre, Annegret Kramp-Karrenbauer, devaient ensuite leur remettre formellement leur rapport sur l'intégration des personnes issues de l'immigration dans les deux sociétés. Angela Merkel, François Hollande et le Premier ministre Manuel Valls s'entretiendront ensuite au Palais du gouverneur de Metz, tout comme, parallèlement, les membres de leurs gouvernements. Puis un déjeuner réunira les deux exécutifs, avant une conférence de presse conjointe de la chancelière et du président de la République qui permettra de tester la qualité de leur relation. Evoquant cette relation dans une interview au quotidien allemand Bild paru mercredi, François Hollande a assuré que la crise des réfugiés les avait "rapprochés sur le plan personnel" même s'ils n'ont "pas les mêmes sensibilités politiques". Il s'agira aussi de la première occasion pour Manuel Valls de s'entretenir avec la chancelière allemande depuis les vives critiques formulées à la mi-février à Munich sur sa politique d'accueil des réfugiés. (Belga)

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault et la ministre-présidente de la Sarre, Annegret Kramp-Karrenbauer, devaient ensuite leur remettre formellement leur rapport sur l'intégration des personnes issues de l'immigration dans les deux sociétés. Angela Merkel, François Hollande et le Premier ministre Manuel Valls s'entretiendront ensuite au Palais du gouverneur de Metz, tout comme, parallèlement, les membres de leurs gouvernements. Puis un déjeuner réunira les deux exécutifs, avant une conférence de presse conjointe de la chancelière et du président de la République qui permettra de tester la qualité de leur relation. Evoquant cette relation dans une interview au quotidien allemand Bild paru mercredi, François Hollande a assuré que la crise des réfugiés les avait "rapprochés sur le plan personnel" même s'ils n'ont "pas les mêmes sensibilités politiques". Il s'agira aussi de la première occasion pour Manuel Valls de s'entretenir avec la chancelière allemande depuis les vives critiques formulées à la mi-février à Munich sur sa politique d'accueil des réfugiés. (Belga)