Deux tiers des patients estiment que leur généraliste est la première source d'info fiable avant les sites internet, plébiscités par la moitié des patients, bien avant les livres et les journaux, mais surtout le pharmacien et le médecin spécialiste, qui enregistrent de moins bons scores encore.

Trois médecins sondés sur quatre estiment que les patients accordent trop d'importance aux informations glanées en ligne. Selon cette enquête, 93% des médecins généralistes estiment qu'il est "préférable que les patients soient bien informés sur leur santé".

Deux tiers des patients estiment que leur généraliste est la première source d'info fiable avant les sites internet, plébiscités par la moitié des patients, bien avant les livres et les journaux, mais surtout le pharmacien et le médecin spécialiste, qui enregistrent de moins bons scores encore. Trois médecins sondés sur quatre estiment que les patients accordent trop d'importance aux informations glanées en ligne. Selon cette enquête, 93% des médecins généralistes estiment qu'il est "préférable que les patients soient bien informés sur leur santé".