Mayani est âgée de 17 ans et n'est arrivée à Anvers que l'an dernier, à l'occasion de l'ouverture par le zoo d'un nouvel espace consacré aux grands singes (la "Vallée des grands singes"). Le père du futur petit est Matadi, le "dos argenté" du groupe de gorilles du zoo. Matadi et Mayani appartiennent à la sous-espèce des gorilles des plaines occidentales (nom scientifique "gorilla gorilla gorilla"), dont la population à l'état sauvage a chuté de 60% au cours des 25 dernières années, selon l'ONG WWF. Les forêts équatoriales du bassin du Congo forment son habitat naturel, des forêts reculées qui rendent difficile de savoir avec exactitude combien d'entre eux subsistent. On estime cependant que la population de gorilles des plaines occidentales est d'environ 90-95.000 individus. Ils sont catégorisés "en danger critique d'extinction". La gestation d'un petit est de 9 mois, et les femelles ne mettent bas qu'à partir de l'âge de 10 ans, puis tous les 4 ans. (Belga)

Mayani est âgée de 17 ans et n'est arrivée à Anvers que l'an dernier, à l'occasion de l'ouverture par le zoo d'un nouvel espace consacré aux grands singes (la "Vallée des grands singes"). Le père du futur petit est Matadi, le "dos argenté" du groupe de gorilles du zoo. Matadi et Mayani appartiennent à la sous-espèce des gorilles des plaines occidentales (nom scientifique "gorilla gorilla gorilla"), dont la population à l'état sauvage a chuté de 60% au cours des 25 dernières années, selon l'ONG WWF. Les forêts équatoriales du bassin du Congo forment son habitat naturel, des forêts reculées qui rendent difficile de savoir avec exactitude combien d'entre eux subsistent. On estime cependant que la population de gorilles des plaines occidentales est d'environ 90-95.000 individus. Ils sont catégorisés "en danger critique d'extinction". La gestation d'un petit est de 9 mois, et les femelles ne mettent bas qu'à partir de l'âge de 10 ans, puis tous les 4 ans. (Belga)