Le capitaine Claus-Peter Reisch a déclaré l'état d'urgence au terme de huit jours passés en mer. Après un violent orage, le pont de son navire a été inondé. L'Italie a adopté des lois draconiennes contre les associations caritatives d'aide aux migrants, prévoyant des amendes pouvant aller jusqu'à un million d'euros pour violation de l'ordre de ne pas pénétrer dans les eaux nationales. Le bateau est escorté par les garde-côtes italiens. (Belga)