Les invités des débats dirigés par Rob Lemeire, un ancien militant de la Liste Dedecker, qui se dit lui-même climatosceptique, comptent parmi les plus éminents contempteurs de l'urgence climatique : Simon Rozendaal (photo), jou...

Les invités des débats dirigés par Rob Lemeire, un ancien militant de la Liste Dedecker, qui se dit lui-même climatosceptique, comptent parmi les plus éminents contempteurs de l'urgence climatique : Simon Rozendaal (photo), journaliste néerlandais, cosigna en 2004 un ouvrage, Man Made Global Warming : unravelling a dogma (L'Homme cause du réchauffement climatique : un dogme détricoté), dont le titre en dit long sur sa position. Suivront le professeur de finance Emiel Van Broekhoven, qui estime que " manifester contre le réchauffement climatique, c'est manifester contre le soleil ", et Samuele Furfari, spécialiste de l'énergie et grand promoteur du pétrole et du charbon. Sans doute par souci de pluralisme parleront ensuite deux intervenants qui ne doutent pas de la contribution humaine au réchauffement, Kristof Cuadros Perez (Climateresponse.eu) et André Berger, climatologue à l'UCLouvain. Mais dès 12 h 55, ils seront interrompus par le président de la séance et par une autre ancienne de la Liste Dedecker, Lieve Van Ermen, qui concluront avant le repas. On parie qu'il y aura peu d'Ecolo-Groen à la collation de luxe ?