Les perquisitions faisaient suite à une vaste enquête sur les quatre gardiens suspectés de fournir de la drogue aux détenus. En début de soirée, le juge d'instruction namurois en charge du dossier a pris la décision de placer l'un d'entre eux sous mandat d'arrêt. Le parquet ne souhaite pas communiquer plus d'informations à ce stade de l'enquête. "L'instruction est loin d'être terminée, mais les trois autres agents ne seront certainement plus inquiétés", précise toutefois la magistrate de presse, Charlotte Fosseur. (Belga)

Les perquisitions faisaient suite à une vaste enquête sur les quatre gardiens suspectés de fournir de la drogue aux détenus. En début de soirée, le juge d'instruction namurois en charge du dossier a pris la décision de placer l'un d'entre eux sous mandat d'arrêt. Le parquet ne souhaite pas communiquer plus d'informations à ce stade de l'enquête. "L'instruction est loin d'être terminée, mais les trois autres agents ne seront certainement plus inquiétés", précise toutefois la magistrate de presse, Charlotte Fosseur. (Belga)