Les motifs de l'attaque n'ont pas encore été déterminés, mais le gouvernement australien enquête sur l'homicide. La déclaration de la ministre Julie Bishop détaille que la victime était un employé de Unity Resources Group, une société chargée de la sécurité des diplomates australiens. La firme est basée aux Emirats arabes anis et emploie d'anciens soldats britannique et australiens. La ministre a précisé que le niveau de sécurité à l'ambassade était très élevé. Le département des Affaires étrangères australien avait démenti en février dernier des critiques faisant état d'une sécurité au rabais pour l'ambassade australienne à Bagdad, rapporte le quotidien The Australian. (Belga)

Les motifs de l'attaque n'ont pas encore été déterminés, mais le gouvernement australien enquête sur l'homicide. La déclaration de la ministre Julie Bishop détaille que la victime était un employé de Unity Resources Group, une société chargée de la sécurité des diplomates australiens. La firme est basée aux Emirats arabes anis et emploie d'anciens soldats britannique et australiens. La ministre a précisé que le niveau de sécurité à l'ambassade était très élevé. Le département des Affaires étrangères australien avait démenti en février dernier des critiques faisant état d'une sécurité au rabais pour l'ambassade australienne à Bagdad, rapporte le quotidien The Australian. (Belga)