Les responsables ont également expliqué pourquoi les contrôles routiers ciblant les conducteurs qui circulent sous l'influence de l'alcool sont opérés également en semaine. S'il ressort des statistiques belges que 11,8% des conducteurs qui roulent durant les nuits de week-end sont sous l'influence de l'alcool, cette proportion atteint tout de même 9% en moyenne les nuits de la semaine.

"Il y a dix ans, la fête dans le centre de Nivelles, c'était surtout le samedi soir, un peu le vendredi. Aujourd'hui, il y a du monde le vendredi soir, et déjà le jeudi. Comme Nivelles est réputé 'active', des gens viennent de l'extérieur pour faire la fête, avec le risque au retour de déplacements sous l'influence de l'alcool", confirme le chef de zone de la police Nivelles-Genappe, le commissaire divisionnaire Pascal Neyman.

Il y a cependant des évolutions positives: lors de la compagne Bob 2013-2014 en Brabant wallon, 4,4% des conducteurs contrôlés étaient positifs à l'éthylotest. Cette proportion est tombée à 2,6% lors de la campagne 2014-2015.

Les responsables ont également expliqué pourquoi les contrôles routiers ciblant les conducteurs qui circulent sous l'influence de l'alcool sont opérés également en semaine. S'il ressort des statistiques belges que 11,8% des conducteurs qui roulent durant les nuits de week-end sont sous l'influence de l'alcool, cette proportion atteint tout de même 9% en moyenne les nuits de la semaine. "Il y a dix ans, la fête dans le centre de Nivelles, c'était surtout le samedi soir, un peu le vendredi. Aujourd'hui, il y a du monde le vendredi soir, et déjà le jeudi. Comme Nivelles est réputé 'active', des gens viennent de l'extérieur pour faire la fête, avec le risque au retour de déplacements sous l'influence de l'alcool", confirme le chef de zone de la police Nivelles-Genappe, le commissaire divisionnaire Pascal Neyman. Il y a cependant des évolutions positives: lors de la compagne Bob 2013-2014 en Brabant wallon, 4,4% des conducteurs contrôlés étaient positifs à l'éthylotest. Cette proportion est tombée à 2,6% lors de la campagne 2014-2015.