Au lendemain d'une journée de deuil national en hommage aux victimes des inondations qui ont touché la Belgique, les autorités ont décidé de réduire la voilure pour les festivités du 21 juillet à Bruxelles. Du côté militaire, les troupes qui défileront ont ainsi été drastiquement réduites. Les hélicoptères ne participeront pas au défilé aérien puisque leur déploiement est réservé aux régions touchées. Les détachements des composantes terre et médicale qui ont été déployés dans le cadre des inondations ne participeront pas non plus au défilé à pied et motorisé. Enfin, la démonstration dynamique de la Défense a été annulée, afin de garantir une disponibilité maximale des unités, détaille la Défense. Le volet artistique a lui aussi été revu. "Les morceaux interprétés seront adaptés et les artistes adresseront un message particulier, en lien avec les circonstances qui touchent actuellement notre pays", précisent le SPF intérieur et la Défense. Du côté du défilé civil, les troupes à pied ont également été drastiquement réduites. Le 21 juillet, un détachement composé d'aspirants-commissaires de l'Académie Nationale de Police et d'aspirants-inspecteurs de l'école de Police de Liège défileront, accompagnés par des cadets de la zone de Police Bruxelles-Capitale-Ixelles. Ils ne font pas partie des services de secours actuellement en interventions dans les régions sinistrées. Enfin, le détachement civil motorisé participant au défilé a également été fortement réduit à quelques véhicules par composante. Quelques véhicules étrangers (luxembourgeois, allemand et français) seront présents afin d'illustrer la collaboration internationale. (Belga)

Au lendemain d'une journée de deuil national en hommage aux victimes des inondations qui ont touché la Belgique, les autorités ont décidé de réduire la voilure pour les festivités du 21 juillet à Bruxelles. Du côté militaire, les troupes qui défileront ont ainsi été drastiquement réduites. Les hélicoptères ne participeront pas au défilé aérien puisque leur déploiement est réservé aux régions touchées. Les détachements des composantes terre et médicale qui ont été déployés dans le cadre des inondations ne participeront pas non plus au défilé à pied et motorisé. Enfin, la démonstration dynamique de la Défense a été annulée, afin de garantir une disponibilité maximale des unités, détaille la Défense. Le volet artistique a lui aussi été revu. "Les morceaux interprétés seront adaptés et les artistes adresseront un message particulier, en lien avec les circonstances qui touchent actuellement notre pays", précisent le SPF intérieur et la Défense. Du côté du défilé civil, les troupes à pied ont également été drastiquement réduites. Le 21 juillet, un détachement composé d'aspirants-commissaires de l'Académie Nationale de Police et d'aspirants-inspecteurs de l'école de Police de Liège défileront, accompagnés par des cadets de la zone de Police Bruxelles-Capitale-Ixelles. Ils ne font pas partie des services de secours actuellement en interventions dans les régions sinistrées. Enfin, le détachement civil motorisé participant au défilé a également été fortement réduit à quelques véhicules par composante. Quelques véhicules étrangers (luxembourgeois, allemand et français) seront présents afin d'illustrer la collaboration internationale. (Belga)