La trêve a été décidée au cours d'une réunion du Groupe de contact pour l'Ukraine - composé de représentants de Kiev, de Moscou et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)-, a déclaré le négociateur des rebelles prorusses Denis Pouchiline, cité par le principal site internet d'information séparatiste. "En raison du début imminent de l'année scolaire, le Groupe de contact a accepté et soutenu un cessez-le-feu stable et universel le long de la ligne de contact du Donbass à partir du 25 août à 00H00 (21H00 GMT le 24 août)", a déclaré M. Pouchiline. L'OSCE, qui effectue une mission de surveillance dans l'est de l'Ukraine, a fait savoir dans un communiqué qu'elle se félicitait du "renouvellement du cessez-le-feu", qualifiant celui-ci de "signal commun et politique encourageant de la part de tous les signataires" des accords de paix signés à Minsk en février 2015. L'envoyé spécial des Etats-Unis en Ukraine, Kurt Volker, a également apporté son soutien à cette trêve. le 24 juin, les parties belligérantes avaient convenu d'un cessez-le-feu pour les récoltes qui devait durer jusqu'au 31 août. Le conflit entre les combattants soutenus par la Russie et les troupes ukrainiennes a fait plus de 10.000 morts depuis 2014, quand la Russie a annexé la Crimée et les forces prorusses se sont emparées de régions de l'est de l'Ukraine. (Belga)

La trêve a été décidée au cours d'une réunion du Groupe de contact pour l'Ukraine - composé de représentants de Kiev, de Moscou et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)-, a déclaré le négociateur des rebelles prorusses Denis Pouchiline, cité par le principal site internet d'information séparatiste. "En raison du début imminent de l'année scolaire, le Groupe de contact a accepté et soutenu un cessez-le-feu stable et universel le long de la ligne de contact du Donbass à partir du 25 août à 00H00 (21H00 GMT le 24 août)", a déclaré M. Pouchiline. L'OSCE, qui effectue une mission de surveillance dans l'est de l'Ukraine, a fait savoir dans un communiqué qu'elle se félicitait du "renouvellement du cessez-le-feu", qualifiant celui-ci de "signal commun et politique encourageant de la part de tous les signataires" des accords de paix signés à Minsk en février 2015. L'envoyé spécial des Etats-Unis en Ukraine, Kurt Volker, a également apporté son soutien à cette trêve. le 24 juin, les parties belligérantes avaient convenu d'un cessez-le-feu pour les récoltes qui devait durer jusqu'au 31 août. Le conflit entre les combattants soutenus par la Russie et les troupes ukrainiennes a fait plus de 10.000 morts depuis 2014, quand la Russie a annexé la Crimée et les forces prorusses se sont emparées de régions de l'est de l'Ukraine. (Belga)