Le coût de ces travaux est estimé à 2,8 millions d'euros. L'objectif est d'augmenter la sécurité des habitants et des touristes de Crimée, ajoutent les services de sécurité. Il existe actuellement trois points de passage officiels entre la Crimée et l'Ukraine. En 2014, les autorités ukrainiennes avaient annoncé l'installation d'une clôture sur les 2.000 kilomètres qui séparent l'est du pays de la Russie. Seuls quelques dizaines de kilomètres ont effectivement été construits. (Belga)

Le coût de ces travaux est estimé à 2,8 millions d'euros. L'objectif est d'augmenter la sécurité des habitants et des touristes de Crimée, ajoutent les services de sécurité. Il existe actuellement trois points de passage officiels entre la Crimée et l'Ukraine. En 2014, les autorités ukrainiennes avaient annoncé l'installation d'une clôture sur les 2.000 kilomètres qui séparent l'est du pays de la Russie. Seuls quelques dizaines de kilomètres ont effectivement été construits. (Belga)