"Nous subissons des pannes à travers Twitter et TweetDeck (une application appartenant au réseau, NDLR). Vous pourriez avoir des difficultés à tweeter, recevoir des notifications ou consulter vos DM (messages privés, NDLR)", a expliqué l'un des comptes officiels du réseau, @TwitterSupport, ajoutant que des techniciens cherchaient "une solution" et promettant "un retour rapide à la normale". Interrogé par l'AFP, le réseau a renvoyé vers ce message, sans plus de détails. Malgré ce tweet rassurant, publié aux alentours de 4H00 GMT, de nombreux utilisateurs se plaignaient toujours plusieurs heures après de subir des problèmes, et d'autres ironisaient à foison, certains proclamant rien de moins que "la fin du monde" pour les twittos, ou plaignant le président américain Donald Trump, soudainement privé de son exutoire préféré. Une partie de l'Europe de l'Ouest, en particulier la France et le Royaume-Uni, ainsi que le Japon semblent être les principaux pays victimes de la série de pannes alors que les Etats-Unis commencent également à être concernés, avec le début de l'activité quotidienne sur la côte est. Les principales plateformes internet sont régulièrement sujets à des pannes d'ampleur: Yahoo! avait subi une panne mondiale début septembre alors que Twitter avait déjà fait face à ce type de problème mi-juillet, pendant environ une heure. (Belga)