Le réseau social peut donc se targuer de conserver sa règle d'airain de 140 caractères tout en accordant plus de souplesse et tenter ainsi d'attirer de nouveaux usagers. Les investisseurs reprochent souvent à la compagnie de ne pas arriver à attirer assez de nouveaux utilisateurs et lui en font payer le prix en Bourse. "Notre travail n'est pas fini", a promis Sasank Reddy, directeur produit de Twitter. "Nous allons continuer à réfléchir aux moyens d'améliorer les conversations et de rendre Twitter plus facile d'usage", a-t-il souligné. (Belga)

Le réseau social peut donc se targuer de conserver sa règle d'airain de 140 caractères tout en accordant plus de souplesse et tenter ainsi d'attirer de nouveaux usagers. Les investisseurs reprochent souvent à la compagnie de ne pas arriver à attirer assez de nouveaux utilisateurs et lui en font payer le prix en Bourse. "Notre travail n'est pas fini", a promis Sasank Reddy, directeur produit de Twitter. "Nous allons continuer à réfléchir aux moyens d'améliorer les conversations et de rendre Twitter plus facile d'usage", a-t-il souligné. (Belga)