Citant des sources proches du dossier, le WSJ affirme que Twitter s'oppose à ce que les autorités puissent recourir à Dataminr, un logiciel créé par une société au sein de laquelle Twitter détient une participation de l'ordre de 5%. Si cette décision n'a pas fait l'objet d'une annonce publique, le WSJ cite notamment à l'appui de ses informations publiées dimanche soir des responsables des services de renseignements aux Etats-Unis. Dataminr est la seule société que Twitter autorise à avoir accès à l'ensemble des messages publiés sur son site. Ce logiciel est également utilisé par les médias et d'autres clients. Selon le WSJ, Twitter a expressément demandé à ce qu'il ne soit plus désormais mis à la disposition des services de renseignements. (Belga)

Citant des sources proches du dossier, le WSJ affirme que Twitter s'oppose à ce que les autorités puissent recourir à Dataminr, un logiciel créé par une société au sein de laquelle Twitter détient une participation de l'ordre de 5%. Si cette décision n'a pas fait l'objet d'une annonce publique, le WSJ cite notamment à l'appui de ses informations publiées dimanche soir des responsables des services de renseignements aux Etats-Unis. Dataminr est la seule société que Twitter autorise à avoir accès à l'ensemble des messages publiés sur son site. Ce logiciel est également utilisé par les médias et d'autres clients. Selon le WSJ, Twitter a expressément demandé à ce qu'il ne soit plus désormais mis à la disposition des services de renseignements. (Belga)