"Neuf soldats héroïques sont tombés en martyrs et quatre ont été blessés dans cet accident", a déclaré le ministère dans un communiqué, précisant que celui-ci s'était produit dans la région de Bitlis. Les secours tentaient d'acheminer les blessés à l'hôpital, a ajouté le ministère, sans donner de précisions sur la gravité de leur état. Selon la même source, l'appareil, un Cougar fabriqué par Airbus, a décollé de la ville de Bingöl pour se rendre à Tatvan peu avant 11H00 GMT, puis a disparu des radars une demi-heure plus tard. Les autorités sont parvenues à localiser le site de l'accident après avoir déployé des drones, un avion de reconnaissance et un autre hélicoptère. L'armée turque mène régulièrement des opérations dans le sud-est du pays contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), un groupe qualifié de "terroriste" par Ankara et ses alliés occidentaux. En 2017, un hélicoptère militaire s'était écrasé dans la province de Sirnak, frontalière de la Syrie et de l'Irak, faisant 13 morts. (Belga)

"Neuf soldats héroïques sont tombés en martyrs et quatre ont été blessés dans cet accident", a déclaré le ministère dans un communiqué, précisant que celui-ci s'était produit dans la région de Bitlis. Les secours tentaient d'acheminer les blessés à l'hôpital, a ajouté le ministère, sans donner de précisions sur la gravité de leur état. Selon la même source, l'appareil, un Cougar fabriqué par Airbus, a décollé de la ville de Bingöl pour se rendre à Tatvan peu avant 11H00 GMT, puis a disparu des radars une demi-heure plus tard. Les autorités sont parvenues à localiser le site de l'accident après avoir déployé des drones, un avion de reconnaissance et un autre hélicoptère. L'armée turque mène régulièrement des opérations dans le sud-est du pays contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), un groupe qualifié de "terroriste" par Ankara et ses alliés occidentaux. En 2017, un hélicoptère militaire s'était écrasé dans la province de Sirnak, frontalière de la Syrie et de l'Irak, faisant 13 morts. (Belga)