L'attaque, menée par des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), s'est déroulée devant un commissariat de la ville de Cinar, dans la province de Diyarbakir, endommageant la façade du bâtiment, selon l'agence de presse Dogan. Après avoir déclenché l'explosion du véhicule piégé, des membres du PKK ont poursuivi leur assaut à l'aide de lance-roquettes, a rapporté Dogan. Des logements réservés aux policiers situés à proximité ont également été touchés, blessant femmes et enfants, a ajouté l'agence. Après plus de deux ans de cessez-le-feu, des combats meurtriers ont repris l'été dernier entre les forces de l'ordre turques et le PKK, faisant voler en éclats les pourparlers de paix engagés en 2012 pour mettre un terme à un conflit qui a fait plus de 40.000 morts depuis 1984. (Belga)

L'attaque, menée par des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), s'est déroulée devant un commissariat de la ville de Cinar, dans la province de Diyarbakir, endommageant la façade du bâtiment, selon l'agence de presse Dogan. Après avoir déclenché l'explosion du véhicule piégé, des membres du PKK ont poursuivi leur assaut à l'aide de lance-roquettes, a rapporté Dogan. Des logements réservés aux policiers situés à proximité ont également été touchés, blessant femmes et enfants, a ajouté l'agence. Après plus de deux ans de cessez-le-feu, des combats meurtriers ont repris l'été dernier entre les forces de l'ordre turques et le PKK, faisant voler en éclats les pourparlers de paix engagés en 2012 pour mettre un terme à un conflit qui a fait plus de 40.000 morts depuis 1984. (Belga)