Dans un discours à la nation, M. Saied a aussi annoncé l'organisation à partir du 1er janvier d'une série de "consultations" populaires portant notamment sur des amendements constitutionnels et électoraux qui seront ensuite soumis à référendum le 25 juillet 2022. "Le Parlement restera suspendu jusqu'à l'organisation de nouvelles élections", a déclaré M. Saied, ce qui revient de facto à dissoudre la Chambre actuelle qu'il avait gelée en s'arrogeant les pleins-pouvoirs le 25 juillet. "De nouvelles élections législatives auront lieu le 17 décembre 2022 sur la base d'une nouvelle loi électorale", a-t-il ajouté. Cette nouvelle loi, ainsi que des amendements constitutionnels, seront élaborés dans le cadre de consultations populaires qui auront lieu "à partir du 1er janvier jusqu'au 20 mars". "Les réformes constitutionnelles et autres seront soumis à référendum le 25 juillet 2022, jour anniversaire de la proclamation de la République", a-t-il ajouté. (Belga)

Dans un discours à la nation, M. Saied a aussi annoncé l'organisation à partir du 1er janvier d'une série de "consultations" populaires portant notamment sur des amendements constitutionnels et électoraux qui seront ensuite soumis à référendum le 25 juillet 2022. "Le Parlement restera suspendu jusqu'à l'organisation de nouvelles élections", a déclaré M. Saied, ce qui revient de facto à dissoudre la Chambre actuelle qu'il avait gelée en s'arrogeant les pleins-pouvoirs le 25 juillet. "De nouvelles élections législatives auront lieu le 17 décembre 2022 sur la base d'une nouvelle loi électorale", a-t-il ajouté. Cette nouvelle loi, ainsi que des amendements constitutionnels, seront élaborés dans le cadre de consultations populaires qui auront lieu "à partir du 1er janvier jusqu'au 20 mars". "Les réformes constitutionnelles et autres seront soumis à référendum le 25 juillet 2022, jour anniversaire de la proclamation de la République", a-t-il ajouté. (Belga)