Cela inverserait le calendrier électoral, car la présidentielle était initialement prévue le 17 novembre, alors que les scrutins législatifs, eux, doivent avoir lieu le 6 octobre. "La date la plus probable pour la présidentielle anticipée est le 15 septembre, mais ce n'est pas une date définitive", a indiqué à l'AFP le président de l'Isie, Nabil Baffoun. Le chef du Parlement, Mohammed Ennaceur, a été intronisé jeudi président par intérim pour une durée maximale de 90 jours, soit jusqu'à fin octobre. (Belga)