M. Essebsi, "victime d'un grave malaise, a été transféré à l'hôpital militaire de Tunis", a écrit la présidence sur sa page Facebook, alors que deux attentats suicides viennent de frapper la capitale, tuant un policier et faisant au moins huit blessés selon les autorités. (Belga)