Selon les premiers éléments recueillis par l'OIM, l'embarcation serait partie mardi du port libyen de Zouara en direction de l'Europe. Les deux survivantes, de nationalité nigérienne, ont été secourues par les autorités tunisiennes non loin d'une plateforme pétrolière au large de Sfax, ville portuaire du centre-est du pays, où elles ont été hospitalisées, a précisé à l'AFP cette même source. "Au moins 17 migrants se seraient noyés (...), selon les deux survivantes", a indiqué sur Twitter la porte-parole de l'OIM, Safa Msehli. La Tunisie porte régulièrement secours à des migrants partis de Libye voisine ayant fait naufrage en Méditerranée centrale, l'une des routes migratoires les plus meurtrières selon les Nations unies. (Belga)

Selon les premiers éléments recueillis par l'OIM, l'embarcation serait partie mardi du port libyen de Zouara en direction de l'Europe. Les deux survivantes, de nationalité nigérienne, ont été secourues par les autorités tunisiennes non loin d'une plateforme pétrolière au large de Sfax, ville portuaire du centre-est du pays, où elles ont été hospitalisées, a précisé à l'AFP cette même source. "Au moins 17 migrants se seraient noyés (...), selon les deux survivantes", a indiqué sur Twitter la porte-parole de l'OIM, Safa Msehli. La Tunisie porte régulièrement secours à des migrants partis de Libye voisine ayant fait naufrage en Méditerranée centrale, l'une des routes migratoires les plus meurtrières selon les Nations unies. (Belga)