Le ministère public a été informé il y a deux ans de l'existence de cette piste, qui provient d'un haut fonctionnaire fédéral spécialisé dans les affaires de terrorisme et qui a lui-même enquêté sur le dossier des Tueurs du Brabant plusieurs années auparavant. Elle n'avait cependant débouché sur rien de concluant. "Le plus alarmant, c'est que cet homme de 1,90 mètres supposé être le Géant est bientôt libérable. D'ici un an, il aura purgé sa peine et sera libre de s'établir où bon lui semble", s'inquiète Me Callebaut. Le parquet fédéral indique pour sa part que cette piste est suivie par deux magistrats et un juge d'instruction. L'individu a également été entendu. "Nous avons procédé à plusieurs vérifications, l'enquête n'est pas bouclée", a précisé son porte-parole Eric van Duyse. "Nous pouvons toutefois avancer prudemment que la piste en question ne nous semble pas la plus prometteuse dans cette enquête", a-t-il conclu. (Belga)

Le ministère public a été informé il y a deux ans de l'existence de cette piste, qui provient d'un haut fonctionnaire fédéral spécialisé dans les affaires de terrorisme et qui a lui-même enquêté sur le dossier des Tueurs du Brabant plusieurs années auparavant. Elle n'avait cependant débouché sur rien de concluant. "Le plus alarmant, c'est que cet homme de 1,90 mètres supposé être le Géant est bientôt libérable. D'ici un an, il aura purgé sa peine et sera libre de s'établir où bon lui semble", s'inquiète Me Callebaut. Le parquet fédéral indique pour sa part que cette piste est suivie par deux magistrats et un juge d'instruction. L'individu a également été entendu. "Nous avons procédé à plusieurs vérifications, l'enquête n'est pas bouclée", a précisé son porte-parole Eric van Duyse. "Nous pouvons toutefois avancer prudemment que la piste en question ne nous semble pas la plus prometteuse dans cette enquête", a-t-il conclu. (Belga)